Press "Enter" to skip to content

Nouvelle voie de permis de travail pour travailleurs qualifiés du Québec maintenant ouverte aux demandes

Published on May 25th, 2022 at 05:00pm EDT

Aa
Accessibility

Font Style



Une nouvelle voie pour faire venir plus rapidement les travailleurs qualifiés qui ont été sélectionnés par le Québec et qui attendent la résidence permanente est désormais ouverte aux demandes.

Le Programme de mobilité internationale Plus (PMI+) constitue une nouvelle option de permis de travail ouvert pour les demandeurs de résidence permanente sélectionnés par le Québec. Il s’agit d’un moyen pour la province d’accélérer l’arrivée de travailleurs qualifiés sur son territoire afin d’atténuer les pénuries de main-d’œuvre actuelles.

«  Alors que l’économie du Canada continue de croître et de se remettre de la pandémie, une de nos grandes priorités est de relever les défis du marché du travail auxquels sont confrontés les employeurs. Nous reconnaissons que les pénuries de main-d’œuvre sont particulièrement graves pour de nombreux secteurs au Québec, et l’initiative du PMI+ accélérera l’arrivée de travailleurs qualifiés dans la province et aidera les nouveaux arrivants à s’installer rapidement dans leurs nouvelles collectivités », a déclaré Sean Fraser, Ministre d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) dans un communiqué de presse.

Besoin d’aide avec les permis de travail ? Contactez Cohen droit de l’immigration pour une consultation gratuite

Habituellement, les travailleurs qualifiés étrangers sélectionnés par le Québec doivent attendre que leur demande de résidence permanente soit approuvée avant de pouvoir vivre et travailler dans la province. Le permis de travail dans le cadre du PMI+ accélère ce processus en permettant à un demandeur en attente de résidence permanente de déménager dans la province et de commencer à y travailler plus tôt.

Pour être admissible à un permis de travail ouvert dans le cadre du PMI+, un ressortissant étranger doit :

  • résider à l’extérieur du Québec au moment où il présente sa demande;
  • détenir un Certificat de sélection du Québec (CSQ) qui prouve qu’il a été sélectionné pour la résidence permanente dans le cadre du Programme régulier des travailleurs qualifiés ou du Programme pilote d’immigration permanente pour les travailleurs des secteurs de l’intelligence artificielle, des technologies de l’information et des effets visuels;
  • avoir reçu une lettre d’invitation dans le cadre du PMI+ de la part du Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI);
  • soumettre une demande complète de permis de travail.

Si la demande est approuvée, un permis de travail ouvert, spécifique à la province, sera délivré au demandeur et sera valable pendant trois ans.

Pour l’année 2022, le plafond a été fixé à 14 700 demandes dans le cadre du PMI+. À partir de 2023, le plafond des demandes acceptées chaque année sera fixé à 7 350.

En août 2021, IRCC avait déjà élargi l’admissibilité aux permis de travail ouverts transitoires pour inclure les travailleurs qualifiés qui travaillaient déjà temporairement au Québec et qui avaient demandé la résidence permanente. Ces permis permettent aux travailleurs de continuer à travailler en attendant que leur demande de résidence permanente soit finalisée.

En vertu d’un accord entre la province de Québec et le Canada, les deux niveaux de gouvernement participent au processus décisionnel en matière d’immigration. Le Québec est responsable de la sélection des immigrants dans certaines catégories d’immigration, notamment les immigrants économiques, qui souhaitent venir dans la province, tandis que le gouvernement fédéral prend la décision finale concernant leur demande de résidence permanente.

L’annonce de l’introduction du PMI+ fait en sorte que les options offertes aux candidats sélectionnés par le Québec soient plus étroitement alignées sur celles offertes aux candidats des autres provinces et territoires canadiens. En vertu d’autres accords d’immigration fédéraux-provinciaux/territoriaux, les demandeurs qui ont été séléctionnés pour la résidence permanente dans le cadre d’un Programme des candidats des provinces (PCP) sont généralement admissibles à un permis de travail lorsqu’ils présentent une demande de résidence permanente auprès d’IRCC.

Selon les données du gouvernement du Canada, plus de 25 000 travailleurs qualifiés québécois ont été admis en tant que résidents permanents en 2021, soit plus du double des quelque 12 000 admis en 2020 dans le contexte d’importantes restrictions liées à la pandémie.

Besoin d’aide avec les permis de travail ? Contactez Cohen droit de l’immigration pour une consultation gratuite

© CIC News Tous droits réservés. Visitez CanadaVisa.com pour découvrir vos options en matière d’immigration canadienne.

This post was originally published on this site

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.